Témoignage d’un voyageur expérimenté – Projet Insdigbord

Julien nous parle de ces astuces voyage :

 

« Pour votre projet Insdigbord, je vais vous décrire ce qu’il me semble indispensable. Je commence à avoir une petite expérience de 10 ans de voyage, généralement « sac à dos » pour 4 semaines /an. »

Alors valise ou sac à dos ?

« Pour ma part sac à dos. J’utilise un sac à dos de randonnée 70 litre + 1 petit sac à dos pour transporter tout ce qui est important (papiers, appareil photos, ect…). Je garde le petit sac toujours avec moi. La valise à roulette a ses adeptes. Je pense que cela dépend de l’endroit où l’on va. Pour un pays comme le Japon, où tout est nickel et bien organisé, la valise doit être plus pratique et moins fatigante (je me suis fait cette réflexion lorsque je me trimbalais mon sac en ville par 30°…). Pour d’autres pays, où c’est disons plus chaotique, genre trottoirs défoncés, route en terre, je vote sac à dos !
Au fil des ans, j’ai essayé d’alléger un maximum mon sac. Ah! le sac de mes débuts, absolument pas pratique, pesant + de 20 kilo, transportable au prix de quelques litres de sueur… Les 3/4 des affaires complètement inutiles. Sans parler du bordel au bout d’une semaine ! »

Les vêtements ?

« Depuis que j’ai découvert les pantalons de randonnées, j’en suis fan pour mes voyages… légers, ne prend pas de place, sèche rapidement, des poches partout (sur le coté, zippé etc.., vraiment pratique pour organiser ses poches : une pour les gros billets, une pour la monnaie et petits billets, une pour appareil photo, une pour les cigarettes… génial cette invention, lorsque je mettais un jean c’était le calvaire !). J’utilise des pantalons North Face et Schoeffler. Cela a un coût (env 70-80 €) mais je ne regrette vraiment pas. Même principe pour les shorts pour lesquels on trouve des choses sympa (niveau look) plus facilement.
Les t-shirts en laine Mérinos sont également intéressants : séchage rapide, léger, pas d’odeur. Une polaire légère est utile, une veste ou pull , ainsi qu’un  K-way (que j’ai jamais utilisé car chaque fois que j’aurai pu, je ne l’avais pas et j’ai acheté un truc, genre poncho en plastique sur place…). 1 ou 2 t-shirt léger manche longue (pour endroit avec moustiques). Une bonne paire de chaussure de marche (pour ma part taille basse car + légère), une paire de baskets et les indispensables tongs. Une serviette de plage et une sorte de serviette très légère qui rentre dans ma trousse de toilette au cas où… (pas très agréable mais ça dépanne), un maillot de bain. Pour le reste, j’essaye d’avoir une autonomie de 8-10 jours, puis laver sur place. Ça donne un sac d’environ 12 kilo. Et encore, je prends des trucs que je n’utilise pas… au cas où, je me dis… Je précise que je ne suis jamais allé dans un pays où il fait froid… (Du moins en vacances…). »

Les accessoires ?

« Une petite lampe de poche (plus utile qu’on ne le pense, par 2 fois j’aurai vraiment apprécié d’en avoir une !!), corde à linge (j’y pense jamais mais ça m’aurai été utile à plusieurs reprises !). 2 sacs à linges sales (j’utilise des poches en nylon, vraiment pratique, une pour les chaussettes et caleçons, l’autre pour le reste (au cas où il faut ressortir un t-shirt pas trop sale en urgence..)
Côté matériel : 2 appareils photos (au cas où 1 lâche, ça m’est arrivé…). Au début, j’avais un reflex et un petit compact. Au fil des voyages, je trouvais le reflex très encombrant et trop voyant (en Asie pas de problème, mais en Amérique du Sud, ça peut vite attirer des convoitises…). J’ai opté pour un Sony qui a une qualité reflex mais qui est beaucoup plus petit (un peu plus gros qu’un compact, mais qui rentre dans la poche quand même). J’en suis très satisfait. Je garde toujours un petit compact au cas où. Ensuite les technologies d’aujourd’hui sont hautement appréciables. Une tablette ou une lisseuse évitent de prendre 3 ou 4 bouquins (et le poids qui va avec), un téléphone portable permet de se connecter à internet en wifi quasiment partout. J’utilise de plus en plus les versions pdf du guide « Lonely Planet » (je me demande d’ailleurs quand le routard et les autres vont s’y mettre…), même s’y j’apprécie encore les supports papier… (on ne vous agressera jamais pour un livre, alors que pour une tablette ou un portable, il y a plus de risques…). Bref, la tablette c’est bien à l’hôtel ou dans les transports, lire son bouquin sur une tablette sur une plage à Rio, je déconseille… »

Pour l’argent et les papiers ?

« Sur ça, pas vraiment de conseils. Je n’ai jamais été inquiet ou angoissé… En général, je garde mes papiers avec moi, et je m’envoie un copie par mail, au cas où… Pour l’argent, pareil, et il n’est pas rare qu’une partie reste tout simplement dans mon sac à l’hôtel (un peu caché quand même, mais ça serait vraiment pas de bol si on me vol mon sac dans l’hôtel). Généralement, je garde une réserve de 50 -100 € en euros, au cas où (au pire ça partira vite à mon retour !!). J’arrive avec une certaine somme de la monnaie locale, puis je retire au fur et à mesure de mes besoins. »

« Voilà, en espérant vous avoir aidez pour votre projet… »

Merci beaucoup à Julien R. pour toutes ces informations qui, je l’espère, vous seront utiles,

Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *